Le Burnout


Burnout?


Le Burnout (Syndrome d’épuisement professionnel) est causé par un stress intense, permanent et chronique (par exemple, lié à une surcharge de travail). Cependant, le stress ponctuel n’est pas dangereux pour la santé. En effet, nous pouvons tous subir du stress. Cet état est naturellement suivi par une remise à l’état habituel, on subit à nouveau du stress, etc..  L’individu, ne parvenant pas à faire face aux exigences adaptatives de son environnement professionnel, voit son énergie, sa motivation et son estime de soi décliner. 

Le problème lié au Burnout est que : quand le stress est très important, ou tellement régulier, on n’a plus le temps de revenir à notre état habituel. Cette situation fait qu’au bout d’un moment, le corps humain lâche progressivement pour certains, et de manière soudaine pour d’autres.

En 1969, Harold. B Bradley est la première personne à désigner, dans son article « Community-based treatment for young adult offenders », un stress particulier lié au travail sous le terme de burnout. Ce terme est repris en 1974 par le psychanalyste Herbert J. Freudenberger puis par la psychologue Christina Maslach en 1976 dans leurs études des manifestations d’usure professionnelle.

L’étude des catégories professionnelles impactées par le syndrome d’épuisement professionnel a conduit les chercheurs à considérer les confrontations répétées à la douleur ou à l’échec comme des causes déterminantes dans les cas de manifestation de ce syndrome d’épuisement professionnel. Il est, à l’époque des premières observations, conçu comme un syndrome psychologique spécifique aux professions « aidantes ». Cette notion a prévalu quelque temps et a marqué durablement la conceptualisation du phénomène et l’orientation des premiers travaux de recherche. Mais les connaissances accumulées depuis ces premières observations ont conduit à étendre les risques de manifestations d’un syndrome d’épuisement professionnel à l’ensemble des individus au travail, quelle que soit leur activité.


Les signes / symptômes du Burnout ?


Plusieurs symptômes peuvent indiquer aux professionnels qu’un individu est victime d’un Burnout. La liste des symptômes les plus importants est :

  • Une baisse de confiance en soi inhabituelle et l’impression de ne pas être à la hauteur
  • L’impression que les choses nous échappent
  • La perte inhabituelle de l’attention et de la concentration
  • Une fatigue intense en permanence
  • Symptômes d’anxiété
  • Agacement et irritation
  • Solitude et isolement
  • etc…

Si vous avez un doute et que vous pensez que vous êtes peut être victime de Burnout, n’attendez pas et consultez rapidement votre médecin traitant, votre médecin du travail ou un psychologue. Ils ont les compétences nécessaires pour faire le diagnostic et vous donner les bons conseils.


Que faire pour éviter le burnout ?


a- Limiter l’impact du stress

En développant votre estime en vous-même, vous seriez capable de prendre du recul devant un évènement stressant. C’est pourquoi dans la même fonction, deux personnes ne sont pas impactées de la même façon par l’épuisement. N’oubliez pas qu’en prenant soin de vous régulièrement vous favorisez votre bonne gestion du stress pendant les périodes difficiles : prendre soin de vos émotions, exactement comme vous le faites avec votre corps. Votre psychologie est très importante. Vous savez très bien que pour avoir une bonne hygiène dentaire, on ne se contente pas par se brosser les dents de temps en temps. On doit le faire quotidiennement et après chaque repas. Ainsi, prendre soin de sa psychologie est très important, surtout que les dégâts sont invisibles et ont des conséquences très sérieuses.

b- Freinez!

Ça ne sert à rien de courir derrière le temps. Réduire le rythme et prendre des pauses est très importants. Se mettre en situation de stress continu (courir derrière le temps) de façon régulière peut aussi déclencher le Burnout.Travailler moins vite, déléguer, mieux s’organiser et prévoir dans son agenda du temps pour soi est très important. Prendre son temps permet de récupérer et de recharger les batteries. Parce que nous ne sommes pas des machines, nous avons besoin de récupérer et de recharger les batteries. Et c’est précisément ce que nous nous permettons quand nous nous autorisons à prendre notre temps, voire à ne rien faire du tout. Nous sommes fatigués quand nous avons épuisé toutes nos réserves d’énergie. Il s’agit alors prioritairement de recharger les batteries pour récupérer ( aller se coucher plus tôt, dormir, privilégier autant que possible le repos et la détente…)

c- Faites un état des lieux!

Identifier les éléments qui vous stressent de façon anormale est très important pour réfléchir et mettre en place une stratégie aidante. Ça peut être lié à des éléments non stressants pour les autres. Mais, le plus important, c’est vous! Et non les autres. Si c’est un élément vous stresse prenez le en compte sérieusement. N’oubliez pas que vous êtes unique.

Si vous décidez de vous faire aidé par un ami ou une personne de votre choix -personne non professionnelle – , faites attention à ce que la personne ne vous influence pas et ne vous donnes pas des conseils. Les conseils sont précieux pour celui qui les a élaboré selon son propre système et son propre vécu. Et ce n’est pas une question de bienveillance. Une personne bienveillante peut vous dire que vous exagérez en ressentant de l’anxiété suite à un évènement négligeable pour elle et important pour vous. Et ça peut vous pousser à minimiser un signe très sérieux. Un professionnel (coach, psychologue) est formé pour vous accompagner dans votre système à vous et non le sien sans vous juger.

d- Envisager une reconversion professionnelle

Quelles que soient les raisons qui vous poussent à vous reconvertir, une démarche structurée s’impose. Notre cabinet peut vous aider et vous accompagner pour votre Bilan de Compétences. Changer de travail peut vous sembler radical. Mais le fait d’y penser n’oblige pas à le faire tout de suite. Prenez le temps de réaliser un Bilan de Compétences. Et ne vous limitez pas à vos expériences strictement professionnelles, pensez également à vos activités personnelles! Et puis, vous pourriez trouver une opportunité qui non seulement vous évitera l’épuisement, mais vous redonnera plaisir à travailler. 


Pour mener à bien ce travail, vous pouvez nous contacter et nous pouvons vous conseillez. Notre entreprise est référencée dans le référentiel DataDock , ceci implique que votre bilan de compétences peut être pris en charge à 100%. Ce Bilan de Compétence est complètement confidentiel. A aucun moment, l’employeur est averti que vous effectuez ce bilan. Cela permet de le faire en toute tranquillité, sans se soucier des impacts que cela pourrait avoir au niveau de votre travail.


N’hésitez pas à nous contacter pour partager avec nous vos problématiques du moment.. Nous serons ravis de répondre à toutes vos questions!

Contactez-nous


Je vous invite à consulter les articles suivants :

Pourquoi faire un bilan de compétence?

Le bilan de compétence

Synership & le DataDock

La chimie du bien-être : Les hormones du bonheur


Je vous invite à approfondir le sujet en lisant ces livres :

Se reconstruire après un burn-out – 3e éd. – Les chemins de la résilience professionnelle

Épuisements : Comment lutter contre les fatigues du quotidien


Source photo de couverture

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  

3 Responses

  1. Merci pour cet article, le passage sur l’utilité de faire un bilan de compétences est particulièrement important selon moi. Malheureusement la nature humaine est ainsi faite qu’il est difficile d’envisager de s’arrêter un moment pour prendre du recul et réaliser ce bilan. J’ai vu beaucoup d’amis faire des arrêts maladie même longs pour soulager un burnout mais résister psychologiquement à faire un bilan sur eux-mêmes.

  2. Merci beaucoup pour cet article bien détaillé. Je suis bien d’accord sur le fait qu’il est important de développer son estime de soi. C’est une clé essentielle. Merci de poser ce constat. Et à bientôt pour découvrir vos nouveaux articles.

  3. Envisager une reconversion professionnelle n’est pas évident mais c’est en effet nécessaire car quand ça craque, ça crauqe pour longtemps. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post comment